fbpx
Lire maintenant
Swan : Pronto, Weedim, son système solaire, Enfantdepauvres & Laylow dans son label… (Interview ASTRA #2)

Swan : Pronto, Weedim, son système solaire, Enfantdepauvres & Laylow dans son label… (Interview ASTRA #2)

Swan interview astra newtone

NewTone est allé dans l’espace pour interviewer Swan. Ce hustler élégant fait naviguer son rap dans les eaux sombres comme un Pirate. Ses mélodies entêtantes complètent son flow tranchant et des lyrics sans concessions. Aucun doute possible : c’est une étoile montante, comme on les aime. Dans cette vidéo, il nous parle de son premier EP, de sa collab’ avec DJ Weedim sur Boulangerie Française et nous décrit sa planète… Clique sans attendre igo !

De l’ENS à la Genèse

Swan a une histoire à raconter. Il rappe depuis des années mais n’y était pas prédestiné. Après avoir fait fondre les bancs de l’ENS au cours d’un master en psycholinguistique, il ne lui reste qu’un objectif en tête : brûler le trône du rap. En mai 2020, il lance le premier Acte qui devra annoncer l’EP « Pronto », prévu pour 2021. C’est le titre « Histoire », qui pénètre tranquillement les cerveau et dont la mélodie refuse d’en sortir.

Et le cerveau humain, Swan le connaît : il l’a étudié. Donc faut pas s’étonner lorsqu’il parvient à cracker le tien.

Le cerveau, c’est juste un ordi quoi. C’est un t’as d’algorithmes, une intelligence artificielle ultra-sophistiquée.

Swan – Interview confidentielle pour NewTone

Pronto : le chemin vers la lumière

« Pronto », c’est l’histoire d’un débrouillard insoumis. Dans ce 4ème acte, Swan montre sa technique. Métaphores, multisyllabiques, changements de flows, accélérations, punchlines, vérités… Compliqué de pas être choqué.

Mes couplets coupent des bouts d’prépuce

Autant dans le pur egotrip que dans le doigt d’honneur à ce qui cloche dans ce monde, Swan a gratté des lignes. Il est prêt à bondir hors de l’ombre dont il est issu.

Dans notre entretien, il a effectivement expliqué que c’est un « être venu du chaos », tout en faisant référence à Mac Tyer et sa mythique phrase : « On est le produit de notre environnement ». Swan vient du 91 et il n’a pas tardé à comprendre que la vie est injuste.

Depuis tout petit, je comprends pas le monde.

Il y a une réalité sous-jacente, que Swan défend : « Faut y aller, même s’il faut se battre 2 fois plus ». Les inégalités, ça existe, mais il faut se battre à leur encontre. Selon lui, les portes ne sont jamais vraiment fermées : il faut adapter sa force pour les ouvrir. Mac Tyer voulait dire qu’on devient ce que la société fait de nous. Swan pense qu’on peut sortir de ce schéma.

En fait, c’est mathématique. En 1950, le scientifique Alan Thuring a mis en place un test consistant à générer une conversation entre un ordinateur et un humain. Une conclusion, c’est : si la machine comprend qu’elle est une machine, alors elle devient humaine. C’est pareil chez les humains : lorsqu’on comprend qu’on est régis par un ensemble de paramètres, on peut parvenir à les déjouer pour changer son sort.

Pour l’amour de la musique

Depuis toujours, Swan baigne dans l’univers de la musique. Il nous a confié que son premier souvenir agréable d’un titre, c’est Aïsha, lorsqu’il avait 3 ans. Comme il le dit dans l’interview, il apprenait des textes de rap par coeur, par pure passion.

See Also
Ulka Azur Rap français

Et la passion, ça se travaille. Si on a qualifié Swan de « hustler », ce n’est pas sans raison.

Si on m’aide pas, je vais m’aider moi-même. Même s’il faut que je taffe 55 heures, je le fais ».

Swan – Interview confidentielle pour NewTone

Pour le reste, c’est la musique qui parle.

ASTRA : interviews dans l’espace

Si tu veux voir plus d’interviews dans l’espace, tu peux t’abonner à la chaîne YouTube de NewTone et directement voir la dernière vidéo ici !

C’est toujours réalisé par le satellite ALMA ; qui a d’ailleurs réalisé plusieurs clips pour Swan. Pour en savoir plus, glisse sur instagram !

Votre réaction ?!
👀
1
🙄
0
🙏
2
🚀
4
🛴
0
Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 × cinq =

Téléporter en haut !