fbpx
Lire maintenant
Guide facile : 3 étapes pour entrer en playlist

Guide facile : 3 étapes pour entrer en playlist

Entrer en playlist

T’as un son, voire un projet ? Aujourd’hui, t’as plus le choix : il faut que tu rentres en playlist. Alors NewTone t’explique comment faire, et ça devrait t’aider à faire décoller tes streams.

Pourquoi c’est important, ces playlists ?

C’est pas sûr qu’on aie vraiment de le rappeler. Mais si t’es du genre puriste, à écouter des albums dans l’ordre, de la piste 1 à la 17, t’as peut-être manqué quelque chose. Qu’on se comprenne : le format album reste l’ultime oeuvre qu’un artiste devrait viser. La playlist, en revanche, permet à certains sons de vivre même en dehors de l’album. Et ça, c’est beau.

Un album, c’est des titres variés d’un même artiste. De l’énergie, de la tristesse, de l’introspection… Une playlist, c’est des titres similaires, d’artistes variés. Que de l’énergie, que de la nostalgie, que du lo-fi… C’est là que réside le succès des playlists : quand tu fais du sport, t’as envie d’écouter Megatron, pas Dehors dans la Night.

Si mon son est en playlist, j’aurai plus de streams ?

La playlist « Actu Rap », par Deezer, compte plus de 400.000 auditeurs & auditrices. En gros, si t’arrives à rentrer un son là-dedans, t’as potentiellement des dizaines de milliers de streams qui vont rentrer. Et ça, même si ton compte artiste compte 200 auditeurs réguliers ! C’est bon, on a mis des chiffres : ça te parle ?

Au delà de ça, les algorithmes des plateformes de streaming repèrent quels sons sont en playlist, car c’est un bon indiquateur de qualité. Un titre qui n’est nulle part ailleurs que sur ton compte artiste a peu de chances d’être écouté par un public élargi. Donc, c’est important aussi d’entrer dans des petites playlists, de 100, 200 ou 500 auditeurs !

Alors comment faire ?

Le plus important, évidemment, c’est d’avoir des titres de qualité : bien produits, bien mixés & masterisés. Si c’est pas encore le cas, fais-en ta priorité. La qualité, c’est aussi ton identité en tant qu’artiste, aussi bien visuelle que musicale. T’es unique, prouve-le !

Une fois que t’as confiance en tes masters, passe à l’action. Et là, on peut t’aider.

Voilà 3 étapes à suivre pour : contacter les bonnes personnes, de la bonne manière, et pour les bonnes playlists.

Connais-toi toi-même : le « pitch »

Ce sont des vraies personnes qui créent les playlists. Ton rôle, c’est de les convaincre que ton titre mérite d’y être. Pour ça, il faut que tu saches te présenter rapidement, et expliquer pourquoi il faut que tu soies playlisté. En d’autres termes : pourquoi les gens qui écoutent cette playlist vont apprécier le passage de ton morceau ?

Mets-toi à leur place : ils & elles reçoivent des tonnes de mails, quotidiennement. Autant de professionnels de la musique, que d’artistes émergents, alors il faut se mettre au niveau et être rapide ! En 1 ligne, on doit comprendre quel genre de morceau t’envoies :

« Purple Drug$ », c’est un titre cloud rap avec une rythmique ambiançante.

Début de pitch pour « Purple Drug$ », de Young Iencli (exclu)

N’hésite pas à caler des mots-clefs pour qu’on puisse associer directement ton son à quelque chose qu’on connaît ! « Banger », « trap », « introspectif », « énergique », « ensoleillé »… Tout ça, ça aide ! Et n’oublie pas de préciser ton style de musique : peut-être qu’un éditeur de playlist sera plus à même de cliquer sur ton titre s’il sait que c’est du Rap, et pas de la Drum’n’Bass.

Ajoute à ça une courte phrase pour te présenter en tant qu’artiste, et le tour est joué.

Young Iencli, c’est le rappeur qui met le 16ème arrondissement sur la carte, avec des influences Rick Ross & DJ Khaled.

N’hésite pas à placer un curseur sur des artistes existants qui te servent de référence et permettront de comprendre la direction du morceau que t’envoies.

Pour conclure : avant même de cliquer sur ton lien, la personne que tu contactes doit savoir à quoi s’attendre. Autrement, il y a des chances qu’elle ne puisse pas prendre le temps de t’écouter.

Un titre, un mood, un type de playlist

N’envoie surtout pas un projet entier pour entrer en playlist. Tu peux pas proposer ton son introspectif pour une playlist de Bangers. Et tu peux pas t’attendre à ce que les éditeurs écoutent ton projet entier et réflechissent à quel morceau sélectionner pour leur playlist. Malheureusement, il faut que tu fasses ce travail à leur place.

T’as un banger ? Envoie le aux playlists de Bangers, aux playlists pour les salles de sport… T’as un son cloud rap ? Il y a des playlists qui sont carrément appelées Cloud Rap, alors fonce ! T’as un son love, un son chill, ..? T’as capté l’idée !

Pour optimiser ses chances, il faut avoir une analyse lucide de son projet. Certains morceaux sont bons, mais ne sont pas faits pour les playlists. Mise sur les sons les plus « catchy », ceux qui marchent le mieux sur ton entourage. C’est ceux-là qui auront le plus de chances. Ecoute bien les playlists qui existent dans ta catégorie, et essaie de comprendre quelles sont celles qui contiennent des morceaux similaires au tien.

Les bonnes personnes, de la bonne manière

Chez Deezer, Spotify, Apple ; ou encore pour Dose Rap, Skyrock ou Booska-P, il y a des personnes chargées de l’édition des playlists. Essaie de les identifier ! Instagram, LinkedIn, Twitter ou encore les sites internets de ces plateformes, contiennent souvent les infos dont t’as besoin !

Parfois, on les appelle des curateurs/ices ou des éditeurs. D’autres fois, c’est seulement une partie des tâches d’un(e) chargé(e) de communication… N’hésite pas à poser la question directement : à qui envoyer mon pitch ?

Professionnellement parlant, le mieux, c’est d’envoyer un mail à l’adresse que tu trouveras. A la limite, de passer par LinkedIn. Sur Instagram, il y a des chances que ton message soit ouvert lorsqu’ils sont occupés, et qu’ils oublient d’écouter ta musique ; même si ça reste un bon premier contact ! Mais n’oublie pas que sur de nombreux profils instagram, il y a un bouton pour obtenir l’adresse mail ! Dans ton mail, sois clair dès l’objet : « Pitch pour playlist xxx 🎶 », par exemple.

Comme l’explique Noémie Lambert (Spinnup, distribution de musique sur les plateformes de streaming) dans les conférences qu’elle tient sur le sujet, adapte ton lien à la personne à qui tu t’adresses ! Si tu veux rentrer dans une playlist de Deezer, n’envoie pas un lien Spotify. Et au pire, utilise Linkfire comme beaucoup de pros du milieu.

Enfin, même si ça paraît évident, il faut le rappeler : mets les formes, s’il te plaît. Pour parler de notre propre expérience, chez NewTone, on reçoit beaucoup de mails. La plupart sont assez pros, et polis. Donc lorsqu’on reçoit un mail sans salutations, ni remerciements, on part déjà sur un solde négatif, si tu vois ce que je veux dire. C’est littéralement simple comme Bonjour.

Bonjour ! J’espère que vous allez bien. Je vous écris pour soumettre mon titre Purple Drug$ à la playlist « Fonscar ». C’est un morceau cloud rap à la rythmique ambiançante, entièrement produit et interprété par Yung Iencli, le rappeur qui met le 16ème arrondissement sur la carte. Influencé par Rick Ross & Drake, il s’écoute dans les Hôtels particuliers comme dans la street. Merci d’avance pour le temps que vous consacrerez à l’écouter! A bientôt, j’espère.

Young Iencli améliore ses Relations Publiques

Lâche rien

Si c’est pas celui-là, c’est le prochain. C’est pas parce que t’es pas en playlist que ta musique est mauvaise. Surtout, n’adapte pas ton art pour le conformer à ce qui s’entend sur la scène mainstream. C’est important de se remettre en question, mais c’est presque interdit de se détacher de ce qu’on est. Ton public doit aussi se construire autour de ta propre niche, c’est à dire des gens qui t’entourent. Lorsqu’ils aiment sincèrement ta musique, ils la partageront. Ta niche grossira et tu sentiras que ton tour arrive.

A ce moment, n’oublie pas ces quelques conseils de base ! Au fait, tous ces conseils s’appliquent aussi pour entrer dans notre playlist. Fouille bien, tu trouveras facilement notre mail ; et la suite tu la connais !

NewTone, l’agence pour artistes émergents

Si tu as besoin d’accompagnement dans tes démarches, NewTone a lancé son service de conseil ! Un dossier de presse carré, un bon pitch pour les playlists, une formation stratégique ou encore une optimisation de tes vidéos YouTube ; à des tarifs adaptés pour les artistes émergents !

Pour en savoir plus, laisse nous un mail sur contact@new-tone.fr ! Avec un premier rendez-vous téléphonique gratuit, on fera un diagnostic de tes besoins ! L’objectif de NewTone est de valoriser la création des artistes émergents.

Votre réaction ?!
👀
1
🙄
0
🙏
6
🚀
4
🛴
0
Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix + onze =


© 2019 Issue Magazine Wordpress Theme. All Rights Reserved.

Téléporter en haut !