fbpx
Lire maintenant
Chineurs de Rap x NewTone : la sélection d’août !

Chineurs de Rap x NewTone : la sélection d’août !

Lester NewTone Chineurs de rap

Avec les potos de Chineurs de Rap, on est corda que les chiffres mentent, pas la qualité. Alors chaque mois, on se donne rendez-vous ici pour une sélection faite par leur équipe de diggers ! Découvre ici les 5 sons chinés par Chineurs de Rap ces dernières semaines.

Lester – wizard confirmé (feat. Sobre)

Sélectionné par @bogoss2tess et voilà ce qu’il en dit :

Depuis qu’on a découvert Lester avec son titre “Crow”, le rappeur niçois n’a cessé de perfectionner son art. Son rap “chuchoté” à l’esthétique sombre et aérienne, porté par des prods. ultra léchées tantôt percutantes et saturées, tantôt lancinantes et mélancoliques, est à son zénith sur ce premier album, intitulé wizard confirmé.

Un titre évocateur de cette atmosphère mystérieuse chère à Lester, qu’on retrouve en fil rouge sur chacun des morceaux du projet, produits par une pluralité de beatmakers tous plus talentueux que les autres et dont les titres se réfèrent à un univers fantasy / jeu vidéo, en ligne avec la DA étoffée. La magie opère, Lester et ses comparses s’appropriant avec aisance les sonorités mystiques, tels des sorciers confirmés, pour délivrer un rap incisif, presque abstrait tant le traitement des voix est singulier et les basses grasses à souhait. Une esthétique très particulière qui est bien portée à l’écran avec le clip du titre éponyme, qu’on vous présente ici. Ça ne plaira pas à tout le monde, c’est sûr, mais personnellement j’accroche complètement ! Bonne écoute !

Le graal – Hypo’z

Sélectionné par @bogoss2tess et voilà ce qu’il en dit :

La Hip House imprègne le rap jeu FR et c’est pas pour nous déplaire. Chez CDR, on est toujours à l’affût d’artistes évoluant dans ce registre encore méconnu en France (et bien mis en valeur par les potes de NewTone !). Nos pérégrinations nous ont emmené jusqu’à la musique d’Hypo’Z, qui a braqué notre playlist avec son EP Underwater House, un pur condensé du genre. Sur des prods qui pourraient se suffire à elles mêmes tant elles sont groovy, Hypo’Z pose un flow incisif, délivrant des phases entêtantes pour produire 3 bangers qui promettent d’animer nos soirées de la rentrée.

politique passable – Birdy SanJazz

Sélectionné par @valentindltr voilà ce qu’il en dit :

Vous le savez, on est aussi des nostalgiques chez CDR.

Pour beaucoup de son qu’on vous partage ces deniers mois, voir années, on vous arrose souvent de sorties toutes fraîches. 90% du temps, la “newgen”, comme dirait les observateurs de ce grand jeu, est reine dans ces sorties, avec ses explorations sonores si chiadées, si complexe, si travaillées, si loin dans l’expérimentation et, parfois aussi, si loin des choses qui nous ont, à tous, fait venir au hip-hop.

Ces choses dont je vous parle ici, c’est le crissement feutré du cristal sur le polychlorure de vinyle, des kick-snare acerbes et colorés, des boucles de pianos et cuivres jazz entêtantes, que dis-je, absolument enivrantes, ainsi que des atmosphères que seul la Supermatic S12 et la SL-1200 de chez Technics étaient capables de nous donner. Ces atmosphères de vieux club de jazz sombres, de rues humides illuminées par les rayons de la lune et saturées d’une brume de bouches d’égout, de roman de gare poisseux où un vieux soulman chante au fond d’un bar de Philly dans la pénombre qu’un néon orange éclaire à peine. Tout ça. Tout ça c’est ce qui a provoqué mon addiction à la musique qui nous rassemble ici. Ca c’est le scénario de mon film “Origin”. 

Alors évidemment nous avons une scène française passée qui a surfé fort sur cette vibe boom-bap des origines, ce qu’aujourd’hui on appellerait le “old-school”, l’époque TimeBomb et tant d’autres qualificatifs. Mais aujourd’hui, quand t’es un jobard de ces sonorités, il est difficile de trouver de quoi se rassasier en France. Il y en a, bien évidemment, et on va le voir après, mais on aurait presque tendance à devoir aller traîner du côté de l’Amérique du Sud et/ou des hispaniques de manières générales, pour trouver une vraie grosse culture actuelle de ce genre boom-bap si précieux à mes esgourdes. 

Cependant, il y a une scène d’irréductibles, évidemment très underground, qui à fait sa place sur cette scène FR. Et quelle place. 

On voulait vous parler depuis longtemps de ce cher Hakim.

Personellement, je l’ai découvert, sur un featuring avec le 77 (ces deux grands génies de Félé Flingue et Peet, putain) qui se nommait “EN PLACE”. Énormes claquasses en loop et un petit cœur qui se met à battre très vite en attendant les trois compères rider une prod. minimaliste avec leur façon de poser si particulière dans la découpe des mots. Hakim Norbert me marqua alors d’une empreinte encore plus indélébile que les autres et j’ai alors couru dévorer tous ses projets. C’est alors que la fontaine de jouvence du boombap français s’est présentée à moi : à l’époque déjà quasi 11 projets ultra chiadés, aujourd’hui quasi 15 ; des drums-kit crasseux ; des saxo stellaires ; des contre-basses velues ; des samples dignes des plus grandes époques de la soul, du jazz et de la funk, tout ça mélangé ; du scratch dans tous les sens ainsi que des textes aussi poétiques que imprégnés d’un message engagé et politique te donnant l’envie de prendre toutes les barricades. Et que dire de cette voix et de ce phrasé ! Digne des grandes heures de Ol’ Dirty Bastard et de ses potes du Wu-Tang. Une espèce d’éclaboussure de lyrics à moitié kické, à moitié criée, avec cette manière d’appuyer cette dernière syllabe des mots en la chantant à moitié. Comme peut aussi le faire Félé Flingue d’ailleurs, et c’est un pur plaisir. 

Pour moi, si il y a un album à écouter, c’est évidemment “Ventre Ville” qui regroupe à peu près tout ce que je viens de vous décrire et qui, donc, reflète parfaitement les pérégrinations rapologiques de l’ami Norbert dans sa capitale poitevine de cœur. 

Ici, on vous pose un des derniers sons qui est sorti, où l’artiste collabore de nouveau, après un album entier ensemble, avec le beatmaker allemand BiRdy SanJazz (pur génie du mal lui aussi). Une balade hip-jazz ultra planante où Hakim Norbert nous délivre une master class de rap engagé, qui est autant enragée que l’instrumentale est douce et languissante.

Des couplets explosifs, un refrain en guise d’hymne à la révolte, y a pu’ qu’à mes chineurs ! 

Enivrez-vous. 

See Also

Vago – Plata

Sélectionné par Tito et voilà ce qu’il en dit :

Tu cherches un projet pour t’accompagner dans cet été caniculaire ? Enock a ce qu’il te faut 🤝Véritable ovni des sorties du mois de Juillet, « L’heure du festin » affiche une palette impressionnante tout en assumant son côté estival ⛱️Entre flow DMV, TR-808 saturée et sonorités caribéennes, l’EP oscille entre styles hyper variés. Et pourtant, l’ensemble reste extrêmement cohérent … un ovni on vous dit 👽

Il y a des mixtapes qui ont de fortes odeurs d’album, et la Vago Tape 3 en fait partie ☝️ Sorti à la fin du mois de Juillet, le contenu est varié et généreux avec 10 titres et 5 titres bonus. L’artiste nous fait la démonstration d’une palette de flow impressionnante, sur des prods qui donnent envie de cramer ses basses 🔥 Les nombreux feat permettent à Vago de s’amuser sur des styles plus éloignés de ses premières influences. Avec une brochette de noms à suivre impressionnante: Dafliky, HeyMickey!, Ambrose & Labri ou encore Thethird pour ne citer qu’eux. J’ai choisi une track bonus pour illustrer ce projet, car elle montre parfaitement la faculté qu’a Vago de passer d’un flow à l’autre ou même d’une langue à l’autre, avec toujours la même fluidité 🌊 Un album est à venir et on a très hâte d’écouter ça !On en profite également pour s/o le poto Gemen et BKRBABYBOY, les 2 feat du projet, qui viennent parfaitement s’intégrer à cette belle DA 🤌

M4TIAS – Quatre saisons (prod. Idée Noire)

Proposé par Tito, et voici ce qu’il en dit :

Dans cette chronique et de manière générale on est souvent très focus sur les rappeurs, mais sur cette découverte j’ai décidé de parler d’un duo rappeur/producteur. Projet commun de 3 titres sorti le 18 Août, « Madame Papillon » est le fruit de la collaboration entre M4TIAS et Idée Noire 🤝 On y sent tout du long une magnifique alchimie. Idée Noire n’hésitant pas à jouer avec plusieurs prod dans le même morceau, avec toujours une parfaite adaptation de M4TIAS. On avait déjà été très fan de la tape d’Idée Noire sortie en milieu d’année « INNER CHILD », et c’est d’ailleurs sur celle-ci qu’on avait découvert M4TIAS (on hésite pas à faire une petite session rattrapage 😉). Ce nouveau projet nous a permis d’encore mieux prendre la mesure de l’univers du rappeur, et on adore. Une plume très juste et emplie de poésie, possédant la noirceur qu’il faut pour venir parfaitement s’intégrer à l’univers mélancolique d’Idée Noire, voir même le bonifier. 🌌 En plus il a l’air lancé, un nouveau (très bon) single est déjà sorti entre temps ! 🚀

Fielescritore – Rastro

Sélectionné par @hhjunkie voilà ce qu’il en dit :

Au détour d’une conversation rapologique dans un rade de Guadalajara, un ami me balance des noms d’artistes d’Amérique latine. Les références fusent, puis, il me parle de Fielescritore, et me fait écouter le morceau “Hasta pronto”. Le flow est brut, la voix enragée, et le son n’atteint même pas les 200 vues 6 mois après sa sortie. Je décide donc sans même trop réfléchir à m’abonner à sa chaîne pour suivre de plus près le boug’. 6 mois plus tard, il sort “Rastro” (“Trace”). On sent que les paroles sont très introspectives. On retrouve également dans la description de la vidéo, les crédits rendant hommage à la poète argentine Alejandra Pizarnik, plume profondément noire, tourmentée et personnelle. Dans “Rastro”, on sent aussi chez le rappeur argentin ce besoin d’exprimer ses sentiments très pures. Le 1er couplet est allongé sur une simple nappe de piano. Puis le kick s’impose, venant creuser le text3 de Fielescritore. Une fois ce dernier ayant rappé ses tripes, nous avons en guise d’outro le kit de batterie qui complète cette instrumentale, comme ci le rappeur avait tout dit et qu’il préférait à présent laisser la musique s’exprimer sur sa peine. 

Toi aussi, t’es un(e) Chineur de Rap ?

Rejoins la communauté Chineurs de Rap sur Facebook ou Instagram pour du chinage quotidien. Tu seras toujours bienvenu(e) dans les DM de NewTone pour nous faire découvrir de nouveaux sons & de nouveaux et nouvelles artistes. Pour nous contacter, n’hésite pas à te renseigner sur cette page du site ! Et si tu veux continuer à chiller en découvrant du contenu de qualité, rendez-vous sur notre chaîne YouTube !

Votre réaction ?!
👀
0
🙄
0
🙏
1
🚀
9
🛴
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-sept − neuf =

Téléporter en haut !