fbpx
Lire maintenant
Chineurs de Rap x NewTone : la sélection de mars !

Chineurs de Rap x NewTone : la sélection de mars !

surprise newtone chineurs de rap

Avec les potos de Chineurs de Rap, on est corda que les chiffres mentent, pas la qualité. Alors chaque mois, on se donne rendez-vous ici pour une sélection faite par leur équipe de diggers ! Découvre ici les 5 sons chinés par Chineurs de Rap ces dernières semaines.

SURPRISE – DIFFÉRENTE

Sélectionné par @valentindlr et voilà ce qu’il en dit :

rprise. On passera sur les jeux de mots de darron un peu relou possibles avec ce blaze, mais on passera surtout pas sur le plaisir qu’on a à suivre cette jeune MC depuis un an. Une année à passer et repasser son premier EP, “L’INVERSE”, en boucle, et une année à essayer de trouver un qualificatif pour décrire cette façon de rider tous types d’ambiances avec une polyvalence qui n’a d’égale que la nonchalance, paradoxalement très impliquée, qui irrigue toutes ces sorties. Au final, j’y suis pas arrivé et c’est tant mieux : Surprise c’est avant tout une artiste ultra complète, capable de poser des couplets dantesques sur une sorte d’ego-trip réinvente et profondément feministe, puis de passer à une balade mélancolique, limite bre-som, ou sa voix se developpe de maniere beaucoup plus complexe, pour afficher des contradictions fortes (“ARMURE” en est un bel exemple). C’est une proposition polymorphe et c’est très bien comme ça. 

Ce qui marque fort à l’écoute de l’artiste, c’est aussi sa capacité à claquer des grandes punchlines comme autant de crochets au foie d’un certain ordre en place. D’un ou même de plusieurs : les gros porcs en prennent pour leurs grades, les carcans immondes des réseaux sociaux (“Insta veut que je sois jolie / Plein de mes abonnés savent même pas que j’fais du son”), les attendus sociaux et genrées idiots, ainsi qu’une certaine frénésie humaine absurde. La plume est souvent acerbe et acérée, et c’est souvent un grand plaisir. 

Il y a quelques jours, Surprise nous à offert une nouvelle sortie avec une facette de ses capacités rapologiques qu’on avait peu ou pas entendu. “Pas différente” c’est une balade boom-bap, simple et toute en souplesse instrumentale. Une légèreté musicale qui fait contraste avec un texte en forme de manifeste, écrasant, là encore avec nonchalance, de nombreux vieux clichés misogynes, remettant en place certaines dérives de l’industrie musicale, et enfin en donnant une grande force à la diversité des “différentes”. 

Un album est prévu. On a hâte d’écouter cette différence !

BILLI – COKÉ

Sélectionné par @bogoss2tess et voilà ce qu’il en dit :

Découvert il y a quelque temps via un très bon featuring avec NoSnow, je me devais de vous parler de Billi qui a sorti sa première mixtape en début d’année, Vu d’en bas. Un projet de 9 titres au titre évocateur, Vu d’en bas plonge l’auditeur dans le quotidien du rappeur, qui narre la vie dans son quartier avec mélancolie et poésie, sans tomber dans une forme de facilité dans les champs lexicaux auxquels on est habitué sur ce registre. Au service de sa plume affûtée, Billi peut compter sur un large éventail de productions. Avec un sens aiguisé de la topline, il délivre un rap sérieux, mûr, qui fait la part belle aux envolées mélodieuses et lyriques. Son rap reprend des thématiques très actuelles dont la mise en forme apporte une certaine légèreté qui dénote et fait mouche sur chaque titre. S’il ne révèle pas son identité, Billi se livre néanmoins entier à travers sa musique, empreinte d’une sincérité sans artifices. Je vous invite à découvrir son univers à travers mon track coup de coeur, “Coké”. Bonne écoute ! 

ELIHOT – 10 JANVIER

Sélectionné par @bogoss2tess voilà ce qu’il en dit :

Comme il le dit très bien sur son dernier projet : “Rappeur impopulaire personne m’écoute, l’avantage : j’peux dire c’que j’veux”. Tout le rap du rappeur du 06 est résumé sur cette phase. Elihot ne fait jamais dans la demie mesure quand il s’agit de rimer là où ça fait mal, au contraire il remplit ses 16 de sincérité. Parfois dérangeants pour certains, il préfère rester droit dans ses requins (s/o Les Chroniques D’un Jeune Squale Vol.1 & 2).

Sa voix bien grave couplée à son flow lent et même nonchalant, apporte une austérité à cette french riviera bien trop shiny. On ne va pas se mentir, quand quelqu’un apporte un peu de lumière ça fait du bien. Mais c’est aussi le cas quand un rappeur projette des ombres, histoire de sentir un peu moins de chaleur qui fait goutter le front. A la première écoute, il me rappelait un Apek Walsh dans ses placements, ou encore un Bazoo (Bavaz) dans son côté à la fois terre à terre et egotrip.

OGLOUNIS – LA ZAZA QUI ZOMBIFIE

Sélectionné par @valentindlr et voilà ce qu’il en dit :

OgLounis fait partie de cette génération de jeunes rappeurs qui a décidé de revenir à l’un des premiers amours du rap, kicker des phases techniques qui paraissent simples. Comme si elle était nostalgique d’une époque déjà révolue à sa naissance. Mais l’art est éternel et l’amour du rap perdure générations après générations. Ces influences, mixées à des styles et références plus récentes, viennent au final donner un vrai coup de fraîcheur à la scène actuelle. Lounis n’a pour le moment sorti que des projets assez courts, et on sent que l’artiste est encore en train de bosser ses kata. Mais le délire commence à être tellement intéressant qu’on attend avec impatience un projet plus ambitieux !

See Also
chineurs de rap newtone

NOBODYLIKESBIRDIE – RX BIRDIE

Proposé par Tito, et voici ce qu’il en dit :

Nobodylikesbirdie nous a offert la semaine dernière la deuxième fournée de sa série The Birdie Tale. Après un premier opus réussi et un projet Groove Street Baby qui a bien fait parler de lui, le rappeur du 59 vient confirmer le tir de fort belle manière. 

Le projet est plus long que ses prédécesseurs et sûrement plus complet. Le jeune nordiste a toujours l’art de nous raconter un quotidien urbain, souvent gris, d’une manière qui transpire le rap et ses valeurs premières. Les flow sont variés, les placements aiguisés, et les feat viennent parfaitement compléter ce tableau. Et si tout le monde finissait par aimer Birdie ?

5EB – 1000PLANZ

Sélectionné par @bogoss2tess voilà ce qu’il en dit :

À tout juste 21 ans, le rappeur 5EB, originaire du nord de Londres, est en train de se faire une place de choix sur la scène britannique avec un son varié et diversifié. Son dernier titre en date, “1000planz” (le plus abouti, d’après moi) est la quintessence d’une musique qui puise dans de multiples influences tout en conservant une certaine “signature” dans la musicalité qui se dégage de l’accent londonien. 5EB nous plonge dans la réalité de son quotidien de jeune issu de la banlieue londonienne, entre désir d’émancipation et attachement. Avec la mélancolie pour trame de fond et une pointe d’egotrip, 5EB découpe la prod. tout en nonchalance. 

Toi aussi, t’es un(e) Chineur de Rap ?

Rejoins la communauté Chineurs de Rap sur Facebook ou Instagram pour du chinage quotidien. Tu seras toujours bienvenu(e) dans les DM de NewTone pour nous faire découvrir de nouveaux sons & de nouveaux et nouvelles artistes. Pour nous contacter, n’hésite pas à te renseigner sur cette page du site ! Et si tu veux continuer à chiller en découvrant du contenu de qualité, rendez-vous sur notre chaîne YouTube !

Votre réaction ?!
👀
0
🙄
0
🙏
2
🚀
10
🛴
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × 3 =

Téléporter en haut !