fbpx
Lire maintenant
Chineurs de Rap x NewTone : 5 sons chinés en février

Chineurs de Rap x NewTone : 5 sons chinés en février

Chineurs de Rap NewTone

Avec les potos de Chineurs de Rap, on est corda que les chiffres mentent, pas la qualité. Alors on s’est dit qu’on allait relayer une sélection mensuelle de sons chinés sur leur groupe Facebook, sur NewTone ! Découvre icci les 5 sons chinés par Chineurs de Rap en février !

Rocca & Dj Duke Ft Souffrance – Mash Up

Sélectionné par @hhjunkie, et voici ce qu’il en dit :

Rocca, un de mes 1er coup de cœur rap français avec Souffrance, un de mes derniers. Les 2 réunis sur une même prod du grand et qui ne sera jamais oublié : DJ Duke. Paix à son âme.

Le morceau apparaît sur le maxi « Rocca & DJ Duke », avec un vinyle? comme à l’époque des mash-up : « C’est le retour des 90’s frère ! » Et ça ne peut que plaire à mon oreille passéiste qui revient au galop sur ce genre de morceau digne de l’écurie de la vieille école.

Garder en tête malgré tout. Comme dirait le rappeur de la Fourche : « Old school new school là n’est pas la question. »

Okis – MAN ON THE MOON

Sélectionné par @bogoss2tess, voici ce qu’il en dit :

L’une de belles découvertes sur le groupe en février : Okis est un rappeur originaire de Lyon qui a balancé son premier EP “OK” en début d’année. Avec 8 titres bourrés de références made in 69, le MC signe un premier projet très réussi mêlant sonorités mélancoliques et gros boom-bap. On lui trouvera un petit air de Heskis ou Népal (soyons fous) tout en maîtrise. Aucun doute sur le fait que vos têtes vont bouger dès la 1ère écoute !

N’hésitez pas à lire ce bel article sur LeRapEnFrance à propos d’Okis.

Huntrill & Hologram Lo’ – Le Jour De La Signatur

Sélectionné par @veurdre, voici ce qu’il en dit :

Un gros tune signé DonDada Records. Troisième et dernière track de l’EP Replica par Huntrill sorti en janvier 2022 et en collaboration avec Hologram Lo’ (On notera également la présence d’Alpha wann sur le projet).

Toujours sublimé par l’exigence musicale d’Hologram Lo’, je me suis laissé emporter par ce court projet où j’y ai découvert Huntrill. Un flow calme et froid, des rimes tranchantes et un égotrip puissant, maîtrisé font de cette combinaison une réussite et un intense plaisir auditif.  

Baby Neelou – Wake Up

Son chiné par @valentindltr et voici ce qu’il en dit :

Biarritz en été ce n’est pas que les grands cheveux de Tellier et son électro chic ! 

Une vraie scène rap existe sur la côte basque et elle est de grande qualité. Si on était des ricains on ferait des grands « S/o » à Grems qui semble s’y établir de plus en plus, à DJ Wall par qui tout passe dans le coin en matière de hip-hop, mais aussi à ce cher Trankil Trankil avec qui j’ai découvert Baby Neelou dans « 64 sur la map », un feat sablé sur le premier projet de la plus belle tignasse de surfeur de ce jeu. 

Baby Neelou c’est ce jeune MC libre dans ces choix musicaux, frivole même, capable de rider sur des prods glissant du boom-bap à la trap, voir la drill. Le gars a décidé de ne pas laisser les carcans de la hype montante avoir un influence sur ses envies. Et ce n’est pas pour me déplaire !

Après une première track, « Mon Bike », laissant déjà deviner la trempe du jeune, voilà qu’il était de retour début 2021, avec cette ride au Franglais impeccable pour ce natif de L.A., accompagnée d’une prod mielleuse à souhait aux fortes effluves US de plug et cloud rap. Un mix acidulé et soyeux, emmitouflé dans une atmosphère brumeuse typique des petits matins Labourdin.

Baby possède une maîtrise certaine de ce genre de flow nonchalant où les mots, si ils sont presque mâchées, donnent à l’ensemble une fluidité qui donnent envie d’aller taper ses plus beaux bottom-turn dans les vagues de Parlementia, ou de lâcher ses mouv’ de danse les plus chaloupés, lunettes de soleil sur le bout du zen, soleil brûlant sur la face. Réchauffez-vous. 

Goldencut Band – Addicts

Son chiné par @maevoland et voici ce qu’il en dit :

Quelle claque. J’avais rien demandé.

See Also
buzz booster newtone

Une légende dans le feed de CDR indique « des strasbourgeois très chauds ». Tu t’attends à du rap français, un truc smooth avec des néons dans le clip. L’intro est presque jazzy. Un joli leurre qui cache l’arrivée fracassante d’une bassline bien grinçante.

Je tends fort l’oreille… et puis la joue.  

Je suis happée par la prod d’abord, nourrie d’une expertise du hip hop qui se reconnaît, qui te rappelle à quel point il s’entend bien avec tout le monde : le rock, l’électro, le jazz… Le charisme de l’interprète et la puissance de sa voix qui convoque m’achèvent. Ce mec a quelque chose d’hypnotique, tu as envie de le suivre.

On tend l’autre joue.

Dernière pierre à l’édifice de la proposition de Goldencut : des textes (en anglais) incisifs. Ca découpe très fin. Ils portent surtout la touche engagée et dissidente du groupe. 

J’ai ainsi eu le sentiment en écoutant Addicts de retrouver tout ce que j’aime chez Tyler the Creator, Bill Saber, Denzel, ou encore chez Run the Jewels. Oui, tout ça.

Sorti en janvier, un EP brillant et hybride baptisé A Room to Breathe vous attend sur toutes les plateformes. Allez donc prendre l’air.

Toi aussi, t’es un Chineur de Rap ?

Rejoins la communauté Chineurs de Rap sur Facebook ou Instagram pour du chinage quotidien. Tu seras toujours bienvenu(e) dans les DM de NewTone pour nous faire découvrir de nouveaux sons & de nouveaux et nouvelles artistes. Pour nous contacter, n’hésite pas à te renseigner sur cette page du site ! Et si tu veux continuer à chiller en découvrant du contenu de qualité, rendez-vous sur notre chaîne YouTube !

Votre réaction ?!
👀
0
🙄
0
🙏
3
🚀
3
🛴
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 + 17 =

Téléporter en haut !