fbpx
Lire maintenant
Chineurs de Rap x NewTone : la sélection de janvier !

Chineurs de Rap x NewTone : la sélection de janvier !

PAPI TEDDY BEAR PENSE QISHUI NEWTONE

Avec les potos de Chineurs de Rap, on est corda que les chiffres mentent, pas la qualité. Alors chaque mois, on se donne rendez-vous ici pour une sélection faite par leur équipe de diggers ! Découvre ici les 5 sons chinés par Chineurs de Rap ces dernières semaines.

PAPI TEDDY BEAR & Pense – Quishui

Sélectionné par @bogoss2tess et voilà ce qu’il en dit :

Le rappeur Papi TeddyBear et son acolyte producteur Pense joignent leurs talents pour nous offrir LA CHAUFFE, un EP 5 titres qui transpire la passion du hip-hop sans pour autant s’en faire la caricature, avec un ensemble de prods, de flows et de punch très actuel. Les prods justement, parlons en : Pense tisse un univers singulier tantôt brut, tantôt éthéré, très visuel, qui s’accorde parfaitement aux flows successivement nerveux et oniriques de Papi TeddyBear. 

“QISHUI” m’a particulièrement marqué pour son côté très industriel avec cette prod aux sonorités quasi mécaniques qui met bien en valeur le flow ultra percutant de Papi TeddyBear et son propos engagé, bourré de références, faisant ainsi un pont générationnel avec le hip-hop des origines, comme évoqué en ouverture du morceau par le rappeur qui claque haut et fort : “j’suis la somme de 50 ans de hip-hop”. Cette atmosphère industrielle est d’ailleurs bien portée à l’image, Papi TeddyBear et Pense étant au chantier comme deux mécaniciens préparant une machine prête à balayer ce rap jeu.

FEEL – Since way back

Sélectionné par @bogoss2tess et voilà ce qu’il en dit :

Je découvre FEEL en 2021 avec son premier – et à ma connaissance unique – EP, EKWA MWATO, qui me met d’emblée une sacrée claque, révélant le talent certain d’un artiste complet sachant tout à la fois kicker, chanter, sur des prods faisant la part belle aux samples jazzy, soul (mention particulière pour le morceau “Ronda”, en feat avec la géniale Anais Cardot, qui m’a accompagné une bonne partie de l’année).

En l’absence de nouvelles sorties sur les plateformes de streaming, j’ai cru que FEEL avait mis en pause sa carrière musicale dont le début s’annonçait prometteur. Au détour d’une conversation, je me retrouve à vouloir passer son EP via YouTube et c’est là que je découvre qu’il a sorti plusieurs titres de manière très sporadique entre 2022 et 2023. Ni une, ni deux, je les lance et je redécouvre un artiste à la palette artistique hyper riche. Le dernier en date, “Since way back”, qu’on vous présente ici, oscille habilement rap et chant (ce qui n’est pas sans rappeler un certain Swing), évoquant une atmosphère nocturne dans laquelle les pensées s’entremêlent au rythme de la prod douce et mélancolique. L’immersion est totale, les frissons immédiats, on se surprend à fermer les yeux et à se laisser plonger dans l’univers enveloppant de FEEL, dont le nom résonne d’ailleurs parfaitement avec sa musique qui se vit autant qu’elle s’écoute (FEEL, si tu me lis, il nous faut ces tracks sur les plateformes !!). 

Je ne peux qu’espérer que ce titre soit le premier d’une longue liste, et pourquoi pas d’un nouveau projet à venir ? Ce qui est certain, c’est que je vais être beaucoup plus attentif aux prochaines sorties de FEEL !

YARA – MÉTALLURGIE

Sélectionné par @bogoss2tess voilà ce qu’il en dit :

Yara est un artiste polymorphe qui manie aussi bien l’autotune sur trame onirique, fil conducteur de projet DESCENTE RADIO, sur lequel je le découvre, que le rap cru et enragé, qui semble être la direction artistique à présent suivie par l’artiste. ZGA! en est l’essence : l’EP est une succession de titres percutants sur lesquels le rappeur “crache” un flow ultra rageur, enchaînant barz sur barz sur un ensemble de prods explosives. 

Ce qui marque ici, c’est le côté haletant du rap de Yara, qu’on sent habité d’une rage folle qui transpire à travers chaque morceau ; il martèle les prods, façonnant une musique brute, tel un métallurgiste. La recette fonctionne, et est déclinée fin janvier sur VDE 3 et VDE 4, successions de singles là encore très nerveux. Accrochez vos ceintures, le rap de Yara va vous secouer.

Jeune Austin – En attendant.. (ft. Kay The Prodigy)

Sélectionné par @bogoss2tess et voilà ce qu’il en dit :

Je suis habituellement très hermétique à tout ce qui se rapproche de près ou de loin de l’hyperpop, qui pousse d’après moi les artistes vers une logique de “l’originalité pour l’originalité”, en délaissant le fond pour la forme, mais Jeune Austin pourrait bien me faire changer d’avis.

Fin 2023, l’artiste dévoile EMODANCE vol.1, projet expérimental, dans la lignée de ce à quoi il nous a habitués, néanmoins très abouti, sur lequel il travaille des sonorités électroniques dynamiques. Le rappeur explore les thématiques qui lui sont chères, l’amour, le doute, les rêves, en soignant l’esthétique “digitale” déjà bien éprouvée sur ses précédentes sorties. Ce qui m’a surpris et convaincu dans le cas présent, c’est qu’il s’est entouré d’artistes qu’on n’attend pas sur ce registre et qui délivrent pourtant une performance cohérente, en phase avec la patte artistique de Jeune Austin. 

Ainsi, “En Attendant..”, mon coup de cœur du projet, en feat avec Kay the Prodigy, voit les deux artistes travailler en harmonie à l’élaboration d’un titre très entraînant, presque club sous certains aspects, qui fait écho à la nostalgie de l’être aimé. On se surprend à bouger la tête dès les premières secondes de la prod, et à se laisser porter par les voix éthérées.

PURP – MINIMAT

Proposé par Tito, et voici ce qu’il en dit :

See Also

Aujourd’hui on a envie de vous parler de l’écurie DVM. Un nom qui commence à s’imposer et que vous connaissez sûrement grâce à leur lourde émission twitch. 

On souhaite en parler car leur poulain PURP est en train de lancer sa carrière en trombe, enchaînant les grosses sorties pour notre plus grand plaisir. 

Sur le dernier son en date, « Minimat », l’artiste semble avoir encore bonifié sa recette. L’influence US est toujours assumée et parfaitement dosée. Mais ce qui marque surtout, c’est cette voix, cette instru et le sentiment de puissance qui s’en dégage. PURP semble déterminé et on a vraiment hâte de vivre la suite de son ascension.

DJ Medmessiah – On & on ft. Miss A x H20 Klann

Sélectionné par @hhjunkie voilà ce qu’il en dit :

Introduit au rap des Philippines avec le crew Drop Out, c’est tout un pan du rap peu connu en Europe que j’ai découvert. Effectivement, le label Moro Beats est un des plus gros producteurs d’artistes du mouvement hip hop en Asie du Sud Est.

C’est bien via leur chaine Youtube que j’ai découvert ce morceau ramenant cette vibe très Pharcyde en terme de visu. Pour ce qui est de l’énergie, on pourrait penser écouter du rap east coast des années 90.  Il n’en est rien comme vous avez pu le lire. On savait que les japonais avaient cette culture hip hop, bien imprégnée en eux. Pour ce qui est des Philippines, rien n’était moins sûr, ou du moins on ignorait cet adn.

“On & on” est un son qui redonne goût au rap à l’ancienne : des flows qui roulent et tapent sur les percussions bien organiques, des pass-pass à confondre sa gauche et sa droite, et un refrain comme hymne tah les hip hop hooray.

Toi aussi, t’es un(e) Chineur de Rap ?

Rejoins la communauté Chineurs de Rap sur Facebook ou Instagram pour du chinage quotidien. Tu seras toujours bienvenu(e) dans les DM de NewTone pour nous faire découvrir de nouveaux sons & de nouveaux et nouvelles artistes. Pour nous contacter, n’hésite pas à te renseigner sur cette page du site ! Et si tu veux continuer à chiller en découvrant du contenu de qualité, rendez-vous sur notre chaîne YouTube !

Votre réaction ?!
👀
0
🙄
0
🙏
1
🚀
9
🛴
0
Voir les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 + 16 =

Téléporter en haut !